Life Oreka Mendian Projet

LIFE OREKA MENDIAN

Mettre en œuvre une stratégie de conservation dans le milieu des pâturages de montagne, avec le maintien de l’usage traditionnel comme point de départ.

Rechercher l’équilibre entre les intérêts de conservation et les intérêts des usagers des montagnes

5 ans: septembre 2016 à novembre 2021

3.743.704 euros

60% (2.246.223 euros)

  • HAZI Fundazioa
  • Diputación Foral de Gipuzkoa
  • Diputación Foral de Bizkaia
  • Diputación Foral de Alava
  • Neiker Teknalia
  • Euromontana Euskal Herriko Laborantza Ganbara
  • Conservatoire d’Espaces Naturels d’Aquitaine

Euskadi : Planification, mise en œuvre d’actions et de suivi sur 15 Sites Natura 2000
Iparralde : Suivi sur 8 Sites Natura 2000

Objectifs

Le projet LIFE OREKA MENDIAN a pour objectif principal de développer une stratégie commune pour gérer les zones de pâturage de montagne situées sur 15 sites Natura 2000 d’Euskadi et 8 Zones Spéciales de Conservation d’Iparralde, tout en recherchant l’équilibre entre les intérêts de conservation et ceux des usagers des montagnes. Ce projet posera les bases pour parvenir à une gestion des pâturages de montagne, des espaces largement menacés au niveau européen, tout en garantissant leur conservation et celle des habitats et des espèces qui s’y trouvent.

Les problèmes de conservation de ces zones sont issus de l’abandon de leur exploitation en tant que zone de pastoralisme. Ce défaut d’usage est à l’origine de l’état de conservation défavorable, dans certaines zones, des habitats naturels traditionnellement utilisés par l’élevage extensif en Euskadi : développement de l’embroussaillement, installation d’espèces envahissantes, augmentation des risques d’incendie, etc.

Face à cette situation, le projet LIFE OREKA MENDIAN s’est donné pour objectif de mettre en œuvre une stratégie de conservation en partant du maintien de l’usage traditionnel des pâturages et en recherchant l’équilibre entre l’offre fourragère de ces espaces et la demande d’utilisation par les éleveurs. Pour cela, les propriétaires, les usagers, les gestionnaires des espaces naturels, les experts et les agents locaux dans la gestion intégrée et durable des pâturages de montagne seront impliqués.

Objectifs spécifiques

Selon un récent rapport de la Commission Européenne, le pastoralisme insuffisant est un des problèmes majeurs qui touchent les milieux terrestres du continent et, dans le cas du Pays Basque, l’état de conservation des habitats utilisés par l’élevage extensif est défavorable.

Le projet OREKA MENDIAN s’est donné les objectifs spécifiques suivants pour palier à cette situation et pour revenir à un état favorable des espaces de pâturage :

  • Fixer des critères de gestion des habitats et des espèces pour une meilleure efficacité et coordination entre tous les agents concernés.
  • S’assurer que les objectifs de conservation définis pour chaque ZSC sont atteints grâce à la planification de la gestion de l’élevage.
  • Atteindre l’équilibre entre l’offre fourragère des pâturages et la demande de l’activité d’élevage.
  • Récupérer la superficie, la structure et la fonctionnalité des habitats où sont constatées des zones affectées par l’embroussaillement, le surpastoralisme ou des impacts ponctuels.
  • Atteindre l’équilibre entre l’usage de l’élevage et l’usage forestier, limitant le pastoralisme à des zones où les risques pour la régénération de la forêt et l’érosion du sol sont moindres.
  • Récupérer les habitats vulnérables et les espèces de flore menacées.
  • Éradiquer la flore envahissante.
  • Tester des outils qui rendront plus aisée la gestion de ces zones et qui apportent des informations pour le suivi de leur état de conservation.
  • Élaborer un guide des bonnes pratiques pour faciliter la prise de décisions des gestionnaires pour les autorisations d’usages et les actions.
  • Transmettre à la société l’intérêt socio-économique et environnemental que représente la conservation de ces zones et le maintien du pastoralisme.
  • Échanger des expériences entre les régions européennes qui utilisent différents modèles de gestion de sites du Réseau Natura 2000.